Human Rights & COVID-19

Déclaration sur les droits de la personne et COVID-19

Nous demandons aux organismes, incluant tous les niveaux gouvernementaux, de garantir que les membres vulnérables des communautés fassent partie du processus de planification pour maintenir la sécurité des communautés. Il est essentiel que la planification de la lutte contre la pandémie et les actions générées soient équitables et respectent les droits fondamentaux de la personne. Plus précisément, il est essentiel que la ville de Hamilton et le gouvernement provincial suivent les principes présentés par la Commission ontarienne des droits de la personne dans sa « Déclaration de politique sur l’adoption d’une approche de gestion de la pandémie de COVID 19 fondée sur les droits de la personne » afin de garantir que les droits fondamentaux de chacun soient protégés. Sans ces considérations, les communautés à faible revenu, racialisées, noires, Premières nations, inuit et Métis et les personnes handicapées seront affectées de manière disproportionnée. Nous rappelons également à tous les agents que cette crise se résoudrait plus facilement par une approche de santé publique.

La province continue de souligner l’importance de rester à la maison. Il est impératif de reconnaître que tout le monde n’a pas de maison où vivre. Les personnes sans abri, en particulier, ne doivent pas être pénalisées pour leur situation économique. Nous encourageons fortement la ville à rediriger immédiatement toutes les ressources disponibles pour obtenir des installations comme des stades, des hôtels et des dortoirs afin que les gens puissent participer à l’objectif collectif de ralentir la transmission. Ceci est la manière la plus efficace et la plus juste de réduire la courbe et nous invitons tous les niveaux gouvernementaux ainsi que les partenaires du secteur privé/public à s’unir pour la réaliser.

Income Security Poster

Lettre ouverte de plus de 130 organismes communautaires

Téléchargez cette lettre au format PDF.

Sécurité du revenu au moment de la COVID-19

Monsieur le Ministre,

We are an umbrella group of low-income Ontarians, health care providers, and other organizations. We call on you to ensure the most vulnerable members of our Province have meaningful income security during the COVID-19 pandemic.

Contexte

La pandémie de la COVID-19 a causé des maladies, des décès et d’immenses perturbations économiques, et a miné la sécurité du revenu de plusieurs personnes en Ontario. Bien que les gouvernements fédéral et provinciaux aient pris des mesures positives pour fournir un soutien supplémentaire du revenu pendant la pandémie, de nombreux Ontariens à faible revenu continuent de passer entre les mailles du filet. Si nous voulons affronter cette tempête ensemble, nous devons veiller à ce que personne en Ontario ne soit laissé pour compte.

Nous demandons les changements suivants qui aideront les Ontariens à faible revenu, qui risquent encore plus qu’avant d’éprouver des problèmes de santé. Nous vous exhortons à ne pas attendre plus longtemps. Le soutien du revenu à notre population la plus vulnérable est maintenant nécessaire.

Hausse des taux d’aide sociale

Premièrement, il faut augmenter immédiatement les taux des prestations d’aide sociale. Ces taux sont bien en-dessous du seuil de pauvreté et sont inférieurs au seul coût de la nourriture et du logement. L’année dernière, les taux n’ont pas été augmentés pour suivre l’inflation et sont insuffisants pour faire face aux besoins supplémentaires en cas de pandémie.

Par exemple, une personne seule dans le besoin peut recevoir jusqu’à 733 $ par mois du programme Ontario au travail (OT). Si elle y est admissible à titre de personne handicapée, elle peut recevoir jusqu’à 1 169 $ du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH). Ces taux sont bien en deçà du seuil de pauvreté de 1 767 $ par mois, ce qui contribue à l’insécurité alimentaire, à la mauvaise santé et à la crise actuelle des sans-abri — une recette idéale pour causer un désastre pendant la COVID-19.

L’augmentation des taux permettrait également de venir en aide à de nombreux Ontariens touchés par la pandémie qui ne sont pas admissibles au soutien du revenu à l’heure actuelle. Pendant l’éclosion de la COVID-19, beaucoup de gens auront du mal à s’en sortir lorsque leurs revenus chuteront de façon spectaculaire pour passer juste audessus des taux inadéquats actuels. Avec une augmentation de taux, ces personnes et ces familles qui pourraient ne pas être admissibles à la Prestation canadienne d’urgence pourraient devenir admissibles à l’aide sociale.

Bien que l’Ontario ait annoncé la disponibilité de fonds supplémentaires pour les prestations discrétionnaires, elles ne sont tout simplement pas suffisantes. Il faut que les bénéficiaires de l’aide sociale demandent individuellement à des travailleurs sociaux surchargés de travail comment obtenir un montant supplémentaire inconnu et entièrement discrétionnaire pour couvrir des dépenses spécifiques comme les fournitures de nettoyage. Ce montant est trop incertain, difficile d’accès et limité pour que les Ontariens à faible revenu puissent en tirer des avantages significatifs.

Une augmentation substantielle des taux, en revanche, est une solution globale, transparente et à long terme. C’est ce qu’il convient de faire afin de pouvoir tous nous alimenter et nous vêtir, et de vivre en santé et dans la dignité humaine fondamentale.

Prestations fédérales exemptées de la récupération

10e anniversaire

10 Années de Justice Inclusive

Le 1er avril 2010, la Clinique juridique communautaire de Hamilton (CJCH) a commencé ses activités après avoir fusionné les quatre cliniques de Hamilton: Dundurn Community Legal Services, Hamilton Mountain Legal & Community Services et McQuesten Community Legal Services. Il est difficile de croire que 10 années se sont écoulées depuis que la CJCH est devenue une clinique unifiée! Nous obtenons des changements positifs et renforçons notre communauté en promouvant une justice inclusive pour tous les résidents vulnérables de Hamilton.

Nos services ont pour but d’atteindre les populations qui ont été ignorées et maltraitées de manière disproportionnée par notre système juridique. Aujourd’hui, nous sommes fiers de pouvoir dire que nous avons établi des relations avec de nombreuses communautés pour fournir des services et lutter pour un changement systémique. Nous avons fait tout cela en travaillant au sein de ces communautés et avec elles.

Même si les « célébrations » ne sont pas appropriées ni possibles en ces temps difficiles, nous souhaitons tout de même mettre à l’honneur notre engagement et nos actions pour atteindre une justice inclusive. Nous attendons également avec grand intérêt le moment où nous pourrons célébrer ensemble, en partageant le pain et en nous honorant les uns les autres ainsi que nos histoires, et nous le ferons dès qu’il sera possible de se réunir quand il sera sécuritaire de le faire.

Nous sommes disponibles pour vous aider par téléphone 905-527-4572 et en ligne www.hamiltonjustice.ca/fr/contact